Le Temple du Ciel, Tian Tan, est temple situé au coeur de Pékin dans une vaste enceinte de 270 hectares, à environ 1 km au sud de la Cité Interdite. Au sein du temple du Ciel, on trouve de nombreux temples comme, la Salle des prières pour la récolte, la Demeure du seigneur du Ciel, la Salle de l'abstinence et l'Autel du Ciel. La symbolique du cercle. Le Temple des prières pour de bonnes moissons est un magnifique bâtiment sur trois terrasses de marbres superposés. Le Temple du Ciel a été rénové au dix-huitième siècle sous l'Empereur Qianlong. Le foyer dans la maison, l'autel dans le temple, c'est le moyeu de la roue de la terre, la matrice de la Mère Universelle ; le feu en est le feu vital. Cette construction n’est jamais finie. Telle est également la couleur des tuiles du temple du Ciel. Le bleu se désigne par 蓝 (lán) et est plus souvent utilisé pour décrire le ciel 蓝天 (lántiān). En quittant le temple, à la fin des travaux, je franchis de nouveau les colonnes, pierre brute rendue polie au cours des tenues, je franchis les colonnes pour rejoindre dans le monde profane tous les maçons du monde où chacune de ces pierres nouvellement polies contribue ainsi à la reconstruction symbolique du Temple de Salomon. En Chine, comme un peu partout dans le monde, le noir 黑 symbolise le caractère sérieux, cérémonial. Le Temple du Ciel est situé à l’extrémité sud de la vieille ville de Beijing, dans le district de Xuan Wu. Il se trouve à flanc de montagne et Le temple fait 38 m de haut pour 30 m de diamètre, tout en bois, sans un seul clou ! Lire aussi : « Le Louvre nous ouvre les portes du Ciel« fondation, le Temple du Ciel avait été le témoin de 654 actes d'adoration céleste pratiqués par 22 empereurs des dynasties Ming et Qing. Le temple du Ciel à été rénové à deux reprises, une première fois au 18ème siècle par l'Empereur Qianlong, puis début 2005 en vue des Jeux Olympiques. Emmanuel Richon, conservateur, entre autre talent, du Blue Penny Museum de Port-Louis, nous parle de la pagode Thien Thane : "Des six temples chinois bâtis dans la capitale, le dernier construit est le temple du ciel (pagode Thien Thane), érigé en 1951 à la rue Justice à Port-Louis. Description Le site sur lequel s'élève le Temple du Ciel se trouve à 3,5 … Jan Assmann, célèbre égyptologue allemand, confronte ici la symbolique du temple entre Israël et l’Égypte. La ziggourat elle-même portait un nom distinct en langue sumérienne : Etemenanki, c’est-à-dire le « temple fondement du ciel et de la terre ». Contenu dans un grand parc de 270 hectares, il s'agit du plus grand temple à Pékin. Depuis 1918, il est ouvert en tant que parc public. Le temple du Ciel est particulièrement précieux car il est évocateur des croyances chinoises sous les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911). Étude comparative par Jan Assmann, professeur d’égyptologie à l’université de Heidelberg A lire dans le numéro 188 du Monde de la Bible. Il s'étend sur 1,5 km du nord au sud, et sur 1 à 1,7 km d'est en ouest. Jusqu’à son ouverture au public en 1918, le Temple était consacré aux cérémonies de … L'architecture du Temple. La construction symbolique du Temple intérieur est en réalité l’unique objectif. Le Temple ne compte pas mais chaque Frère doit être conscient que, responsable de l’héritage initiatique qu’il a reçu, il doit le faire fructifier et le transmettre sans perdre de temps. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ce temple très symbolique de Pékin était durant l'empire le siège de 2 cérémonies importantes par an, lors des solstice de printemps et d'hiver. Elle illustrait la force symbolique de sa situation, au milieu de la ville qui était elle-même centre de l’univers, comme un pivot reliant la terre et ses tréfonds au ciel… Sa superficie est de 273 hectares, soit près du double de la Cité Interdite.